Improvisations / Piano solo 

Le PPP ou le Plaisir du Piano Piégé.

 

 

Je préfère parler de piano piégé plutôt que de piano préparé. Disons plutôt que je prépare (avec bienveillance) mon piano, à être piégé.

 

Chaque instrument étant différent, chaque piano saura me surprendre et me renvoyer des sons inattendus et aléatoires.

 

Jouer avec le hasard et l'imprévisibilté, réagir spontanément aux surprises que m'offre l'instrument:

 

J'adore !

Un Moment de musique ne se transporte pas, il est plus fragile, plus insaisissable, parce qu'il est lui-même mouvement à l'air libre, ouvert à tout vent.

 

En improvisation libre le contexte se substitue au texte.

 

Le musicien n'est pas seulement l'interprète du contexte mais aussi l'interprète de lui-même, de son état, de ses désirs, de ses affectes

du jour.

L'improvisation libre est une invitation pour les musiciens à participer momentanément à ce flux temporel, s'y fondre souplement, à l'heure et au jour concernés mais sans mode d'emploi ou conduite prédéterminés de ce temps à vivre.

L'improvisation libre est toujours l'espoir d'un dialogue avec le fil du temps et son incontournable irréversibilité.

 

(Extrait de "Introduction à un solfège de l'audible" d'Alain Savouret )

Légère brise

Marais, vallons, falaises, ruisseaux

Silencieusement observer.

Barbules, aurores, embruns, oiseaux

Doucement s’immerger.

Voler, glisser, rouler par monts et par vaux

Cueillir l’éphémère.

Passions partagées d’un oncle et sa nièce

Touchante complicité

Gratitude infinie.

(Caroline Mas )

Un Morceau de musique ça se détache, se déplace dans le temps, dans l'espace. Qu'il soit joué ici ou là, le Morceau de musique durera peu ou prou ce qu'il est prévu qu'il dure.

Bien emballé dans sa partition le Morceau de musique ne craint pas le voyage comme un Moment d'improvisation libre.