Ecout'...s'il pleut 

 

                 Ma rencontre avec Alain Brühl dans le cadre du Festival Météo 2017 à Mulhouse a donné naissance au duo

«Ecout'...s'il pleut ».

Deux programmes sont proposés :

- avec piano à queue, préparé. Jouer avec le hasard et l'imprévisibilité, réagir spontanément aux surprises qu'offre ce piano "piégé", voilà le pari que les deux musiciens se sont fait pour conduire les auditeurs vers des univers insolites et inattendus dotés de poésie, de nostalgie mais aussi d'humour et de folie (voir la présentation du CD « Traquen’arts » en cliquant sur le lien ).

- avec mélodica, métallophone, toy-piano… Explorant toujours des univers tournoyant aussi bien autour d’une mélodie minimaliste que de l’improvisation la plus libre.

Les deux accompagnés par Alain Brühl, aux saxophones alto et soprano, saxopette, kalimba, guimbarde, objets sonores. Les rencontrent écrites ou improvisées établissent, à travers cet instrumentarium sans cesse renouvelé, une complicité spontanée entre les deux partenaires. Les paysages sonores en sont diversifiés, passant d’une écriture contemporaine mélodique aux recherches plus expérimentales, voire bruitistes, mais toujours joyeuses et ludiques, faisant la part belle à l’improvisation et aux apports de la culture jazz, modal, free.

Duo Ecout'...s'il pleut mélodica alto.JP
IMG_4386.JPG

Discographie

Avec François Tusques et le Collectif Le Temps des cerises : Intercommunal Free Dance Music Orchestra  vol. 1 et 2, 1973 ; Dansons avec les travailleurs immigrés, 1974.

Théâtre musical : Sindbad le marin, musique de Laurent Douël, 1995.

Avec Eddy Louiss et le Multicolor Feeling Fanfare : Live à Banlieues Bleues, 1991 ; Sentimental Feeling, 1999.

Avec Méli-Mélo Vox, Hors champ, 2001.

Avec Adidgio : Nomade’s Land,  2001 ; Orbite no 2, compilation, 2002.

Avec Christian Fons : Take it easy (2010)

Le Raptou (2013)

Avec Jacky Lemarteau, La Patate (201 ?

Avec les Chaotic Foot Stampers, Volume deux (2012).

Avec Andras Vigh, Sylvain Guérineau et Gaël Ascal, Le Jeu du Oui (2017)

Avec Andras Vigh, Simon H. Fell, trois jeux pour (Daniel) (2018)

Avec Christine Mas, Traquen'arts (2022)

Alain Brühl

commence comme percussionniste à Paris en 1973 avec François Tusques puis apprend le saxophone en 1981 à l’école de jazz IACP d’Alan Silva. Il s’ouvre ensuite aux musiques du monde avec Jean-Jacques Lemaître (musicien compositeur d’Ariane Mouchkine) à la Cartoucherie de Vincennes.

Il n'a de cesse depuis d'expérimenter les croisements entre jazz, musiques populaires et l'improvisation la plus libre.

Il part en Inde en 1995 pour y étudier la musique d'Inde du Nord.

Il a joué aussi bien dans des grands ensembles, comme le Multicolor Feeling Fanfare d'Eddy Louiss, Urban Sax, aujourd'hui le Bide bang Venteux et l'Orang-Outang Orchestra, que dans de nombreuses formations plus réduites (Eutexie, Adidgio...).

Il participe à de nombreuses rencontres avec le théâtre, la danse, lectures, musiques de film dans diverses performances.

Il s'installe dans le Limousin en janvier 2010 et continue des recherches sur l'improvisation avec le collectif Ortanz, fait de nombreuses rencontres en improvisation libre notamment avec Marc Guillerot, le vielliste Andràs Vigh, les contrebassistes Simon Fell, Gaël Ascal, la violoncelliste Hélène Bass, le saxophoniste Sylvain Guérineau, le chanteur Raïm, le batteur Erwin Toul, en électro avec Nadia Lena Blue, la danseuse Akie, le danseur Gilles Coullet. sans négliger d'aborder avec d'autres groupes locaux d'autres styles comme le zidéco (Jacky Lemarteau), l'afrobeat (Afro Kitchen)...